courtilsSUR LA PORTE ABANDONNÉE  ,   CLOPORTES ET TOILES D'ARAIGNÉE  .....

cela aurait pu faire une belle chanson....

Que nenni, il s'agit juste d'une introduction à ma nouvelle lubie , les portes . Je vais décevoir les fans d'Aldous Huxley (ouvreur des "portes de la perception") et des non moins célèbres interprètes de  "cavaliers dans la tempête." ... Mais qui a commencé avec cette histoire de pOrtEs  ?

C'est le génial poète "du mariage du ciel et de l'enfer", le défenseur du pouvoir de l'énergie créatrice...seule susceptible de reconquérir le divin, et oui vous aurez reconnu ; William Blake, qui affirma : "si les portes de la perception étaient nettoyées, toute chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est , infinie".

Revenons sur du concret et allons visiter les portes que j'ai croisées au détour d'un chemin, au fond de la campagne, dans des villages à l'écart des grands axes... Et comme le disait si justement margot yourcenar : "Ah le temps, quel sculpteur ".

J'ai voulu témoigner ici du passé de nos contrées préservées, avant que n'arrivent les pavillons en parpaings, les maisons en bois asptisé habitées par les adeptes de haies de cyprès et autres thuyas taillées au cordeau ,le tout vendu par les promoteurs d'une vie  sans âme.

gerville_la_for_tjean_mouchelDSCN2497DSCN2520

langrac

lestre

pr_totst_Symphorien

varenguebec

Ce bref aperçu donne un peu le ton de nos trous perdus...

Si vous êtes friands de ce genre de photos "roots", je vous envoie vers le blog de mon petit frère et néammoins créateur au vrai sens du terme, avertissement aux âmes sensibles, c'est un fétichiste, lui il en pince pour les bergères, je ne vous en dis pas plus, il s'appelle benbenj taburin et c'est très bien. Forcément , il a fait des études pour ça le frangin .  Mais pas bégueule pour  deux sous, c'est pas comme certains érudits qui achètent des frusques (ou plutôt des restes de stores) à Paris au marché Saint-Pierre  et qui s'en vont les exposer au Palais Royal, et pis après ils se lamentent auprès des instances culturelles républicaines, que le temps (ce sacré vrai sculpteur  !) a fait  des siennes.  Cette histoire, c'est pour plus tard, c'est le sujet de mon prochain post,.... le temps m'a aidé quelque peu.. et je l'en remercie !