Bouineur du Cru

22 décembre 2009

Posté par bouineur du cru à 00:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Colonne de Murènes

En début d'année 2009, j'ai eu une irrésistible envie d'écrire à notre ministre qui a l'art de rendre indispensables les choses inutiles.

J'avais été extrêmement choqué par les déclarations d'un certain Dany LE bURINEUR, sculpteur de son état et bien connu au Guggenheim de N.Y.C , à la Biennale de Venise et aussi à la Documanta Kassel.

DSCN2133

Rappelons les faits, en 1986, sous la présidence de Saint-François de la Gauche Plurielle,  Jack , notre sémilllant Ministre de la Culture a confié à notre burineur national la réalisation d'une sculpture de 3000 m2 pour " meubler" la cour d'honneur du Palais Royal.

En décembre 2007, notre fameux tailleur manifeste son indignation face au délabrement de son oeuvre, et accuse l'état de non assistance à oeuvre en danger.

eN 20 ans il s'en ait passé des choses, et le temps, ce grand sculpteur comme le disait si bien Mme de Crayencour est passé par là..

DSCN2134

Il faut se rendre à l'évidence mon cher Dany, ton travail a vécu, il faut désormais passer à autre chose ...les temps changent et les ministres de la culture aussi. Hélas pauvre madame Christine Albanel on s'est croisés de peu !!

Pour restaurer ses 260 colonnes, il faut plusieurs milliers , voire plusieurs millions d'euros...

DSCN2138

Donc si l'état accepte, c'est nous indirectement pauvrres contribuables qui allons encore raquer.

Aussi je me permets d'apostropher monsieur le   nouveau mINiSITRE : eh Frédéric, si tu manques d'idées et ou de financement pour remplacer ses 260 étrons zébrés du Palais Royal, le Bouineur du crû a une idée.

DSCN2136

J'offre une de mes compositions , nommée " Colonnes de Murènes", confectionnée à partir d'une branche de frêne et de vulgaires galets issues de sédiments marins.

Le deal est simple, tu acceptes mon offre (gratos cela va de soi) et tu renforces les heures d'histoires de l'art dans tous les lycées de France et aussi tu proposes des heures d'art brut dans toutes les écoles primaires et collèges.  DSCN2132 

Posté par bouineur du cru à 00:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 février 2009

sUr lA pOrtE....

courtilsSUR LA PORTE ABANDONNÉE  ,   CLOPORTES ET TOILES D'ARAIGNÉE  .....

cela aurait pu faire une belle chanson....

Que nenni, il s'agit juste d'une introduction à ma nouvelle lubie , les portes . Je vais décevoir les fans d'Aldous Huxley (ouvreur des "portes de la perception") et des non moins célèbres interprètes de  "cavaliers dans la tempête." ... Mais qui a commencé avec cette histoire de pOrtEs  ?

C'est le génial poète "du mariage du ciel et de l'enfer", le défenseur du pouvoir de l'énergie créatrice...seule susceptible de reconquérir le divin, et oui vous aurez reconnu ; William Blake, qui affirma : "si les portes de la perception étaient nettoyées, toute chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est , infinie".

Revenons sur du concret et allons visiter les portes que j'ai croisées au détour d'un chemin, au fond de la campagne, dans des villages à l'écart des grands axes... Et comme le disait si justement margot yourcenar : "Ah le temps, quel sculpteur ".

J'ai voulu témoigner ici du passé de nos contrées préservées, avant que n'arrivent les pavillons en parpaings, les maisons en bois asptisé habitées par les adeptes de haies de cyprès et autres thuyas taillées au cordeau ,le tout vendu par les promoteurs d'une vie  sans âme.

gerville_la_for_tjean_mouchelDSCN2497DSCN2520

langrac

lestre

pr_totst_Symphorien

varenguebec

Ce bref aperçu donne un peu le ton de nos trous perdus...

Si vous êtes friands de ce genre de photos "roots", je vous envoie vers le blog de mon petit frère et néammoins créateur au vrai sens du terme, avertissement aux âmes sensibles, c'est un fétichiste, lui il en pince pour les bergères, je ne vous en dis pas plus, il s'appelle benbenj taburin et c'est très bien. Forcément , il a fait des études pour ça le frangin .  Mais pas bégueule pour  deux sous, c'est pas comme certains érudits qui achètent des frusques (ou plutôt des restes de stores) à Paris au marché Saint-Pierre  et qui s'en vont les exposer au Palais Royal, et pis après ils se lamentent auprès des instances culturelles républicaines, que le temps (ce sacré vrai sculpteur  !) a fait  des siennes.  Cette histoire, c'est pour plus tard, c'est le sujet de mon prochain post,.... le temps m'a aidé quelque peu.. et je l'en remercie !

Posté par bouineur du cru à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2009

De l'alcoolisme écologiquement responsable.

Dans un précédent message, je pérorais sur le fait que l'alcoolisme , fléau de nos campagnes, pouvait être nuisible à notre environnement. Comme en témoigne les cartons et autres cadavres jonchant les bermes de nos chemins vicinaux,  on constate que les accros à la "roteuse" s'en foutent comme de leur première guigne au kirsch des problèmes écologiques.

Le cliché ci-dessous, surréaliste, montre à quel point certains soulards sont prêts à défier les lois de la physique-chimie pour pourrir notre bonne vieille terre. Il est vrai que l'alcoolisme est une grave maladie, tellement grave que le responsable de ces cadavres flottants est parti rejoindre le territoire des ombres.

Pour information, un collègue haut-normand et néammoins naturaliste

DSCN2470a découvert lors d'une sortie micro-mammifères une

bouteille de vin " 5 étoiles"   (rien à voir avec le fameux Romanée Conti) qui contenait pas moins de 21 cadavres de petits mammifèrs :  18 musaraignes couronnées, 2 mulots et 1 campagnol roussâtre...

Alors amis alcooliques ! buvez équitablement , veuillez "jeter" vos cadavres de jaja dans les containers que toutes les communes mettent à disposition des habitants.

Posté par bouineur du cru à 20:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 janvier 2009

Musée de l'Allitération

Marcel, le margoulin du Morbihan marié à la marraine d'Albert Marcoeur, maraude dans les marais du Morvan . Il n'a qu'une marotte : marchander du Maroilles mariné au Madiran à Sainte-Marie-de-la-Mer. Mais  Marion,  la Mairesse de Marc-en-Barreuil aux yeux marmoréens qui vit maritalement avec Martin, le maréchal-ferrand de la marée-chaussée, morigène marcel qui en a marre du marivaudage. Au lieu de faire le mariolle, il aurait dû offrir à sa maritorne des marrubes et des martagons au lieu de la marmelade de morilles macérées au St Marcellin.

Posté par bouineur du cru à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 décembre 2008

PLAISIR DE JOUIR, POIDS DE RECEVOIR

En ces temps de joyeusetés tintinnabulesques, qui n'a pas souffert ou fait souffrir à la remise des cadeaux. D'aussi loin que je men souvienne, j'ai toujours aimé mon prochain, voire ma prochaine. Surtout au collège où chaque matin nous étions serrés en rang d'oignons avant d'entrer en classe, j'avais la chance d'être coincé entre Odile et Marie-Laure, mais là n'est pas notre propos.

"Jouir et faire jouir ,sans faire de mal ni à toi , ni à personne, voilà toute morale " , l'esprit caustique de Nicolas Chamfort hante encore mon esprit. Et c'est pour cela que j'ai pris la décision de participer à la décroissance en fabriquant moi-même les cadeaux que je vais offrir.

A un ami fan du Grand Charles et adepte de la phytothérapie j'ai crée  une EPHEMERIDE personnalisée que j'ai nommée TARPé DIEM, en référence au film culte : "Le cercle des Pets disparus".

tarp_

LE PANIER en fer à béton,( ou fer lisse ) et poche à huîtres, facile à réaliser, il suffit d'avoir un poste à soudure, une poche à huître trouvée sur la plage, et le tour est joué. Ce panier résistant peut vous accompagner au marché et aussi à la pêche aux coque. Il est conçu pour pouvoir rincer vos cerastodermes à l'eau de mer...

panier

Vous êtes invité chez votre belle-soeur, marre d'offrir des fleurs où le dernier Gavalda, optez pour une déco de jardin que j'ai baptisée "SYMPHONIE DES COULEURS ". Réunir 10 pots à confiture vide, bien entendu, choisissez 10 sacs plastiques de couleur, les chiffonner et les mettre dans les pots. Vous pouvez, si votre belle-soeur est sympa , mettre une bricole différente dans chaque pot pour ne pas paraitre radin, ex: petit pot de rob de sureau, porte-clé en ligneux du bocage, graine de Datura, bouton en bois  etc...

pots

Si votre belle-soeur a des goûts bien à elle et qu'elle est addict à la cigarette, prenez votre courage à deux mains, enfermez-vous dans votre garage et concoctez-lui un magnifique CENDRIER EN DENT DE PIROUETTE. On trouve facilement ces rebus de matériel agricole dans toute ferme faisant du foin.

cendrier

Posté par bouineur du cru à 23:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2008

Mercredi kitsch

Je profite de l'absence de mon amoureux pour squatter son blog. Faut dire que lui, le MK et Lila Fanfreluche, ça ne lui parle pas vraiment. Mais hier soir, il est tombé sur un résidu de colle blanche toute séche emmelé dans un fil. Au lieu de balancer le tout dans la poubelle comme aurait fait n'importe qui, il a fabriqué ça et l'a accroché dans le sapin...PC030071                                   Comme cela collait un peu au thème, je me suis dit que ce serait une bonne occasion pour les kitscheuses de visiter ce blog original...

Posté par bouineur du cru à 12:35 - Commentaires [8] - Permalien [#]

17 novembre 2008

Neuve ambre au jars d'un

Avant la fièvre acheteuse des rejouissances obligatoires de fin d'année, le mois de novembre est vécu pour certains d'entre nous comme un vrai calvaire , appelé par les professionnels ; la dépression automnale.

Bon, il est vrai que Brumaire  appelé aussi Frimaire dans le calendrier républicain n'annonce pas des jours heureux. Ce 11ème mois commence par la fête des saints, bof, guère bandant pour les laïques que nous sommes. Le lendemain , le fête continue, on célèbre les défunts, ouah quelle teuffe !  Ensuite quelques mécréants lobbyistes voulant faire passer le consumérisme à tout crin en rite païen nous concoctèrent HALLOWEEN. Ce phénomène semble s'essouffler depuis quelques années. Quelle horreur, ces couleurs à vomir, du noir et orange à toutes les sauces. Un vrai cauchemard, on se croyait dans un troupeau de supporters psychopates.

Ah, j'oubliais  !!  le 11 novembre, fête de l'armistice de 1918, c'est en quelque sorte notre COMME HEROS RAID DAY.

On continue la java :tranchées, bombes, gueules cassées, soldats de toutes nationalités morts pour les industriels de l'armement, boucherie .....etc

Faut le moral pour aller jusqu'à la fin du mois... En plus les jours diminuent terriblement, d'où le moral dans les chaussettes.

Alors que nous reste-t'il   ????  Facile, il n'y a qu'à se ruer dans les jardineries pour faire repartir la croissance   !!!!   Non, non arrêtez,  c'était une plaisanterie !!!!

Par contre vous pouvez retourner dans votre jardin, il est temps de semer l'ail et les fèves. Vous savez qu'on peut faire un tas de trucs dans le jardin....

Ce lieu est procice aux délires les plus audacieux...

Le Jardin des Délices Terrestres , célèbre oeuvre de Hieronymus Bosch , n'est pas une foutaise. C'est vraiment un lieu fertile pour l'imagination...

Tenez, l'autre jour, notre chèvre Bouboulina s'échappa et alla manger l'écorce d'un pommier en plein rapport.DSCN2258DSCN2328

Pour accélerer la cicatrisation, nous avons décidé avec Céleste, la petite dernière de faire un cataplasme minéralo-végétalo-stercoraire.

Pour ce faire nous avions besoin de 3 ingrédients :

DE L'ARGILEDSCN2322

                                                DSCN2323  DU FOIN

ET DE LA BONNE BOUSE DE VACHE BIEN FRAICHE.DSCN2325

               Tous ces éléments bien mélangés avec un peu d'eau, on obtient un cataplasme que l'on applique sur le tronc.

On peut saucissonner le cataplasme avec de la ficelle de balle pour une meilleure cohésion.DSCN2332

Voilà, je vous tiendrais au courant au printemps 2009 de la réussite de cette opération gratuite et odorante.

Posté par bouineur du cru à 23:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2008

L'URINOIR CHAMPÊTRE DE LA KIOUZE

Le Bouineur ,ordinairement mal coiffé  est proche de la nature, il y va tout les matins pour satisfaire ses besoins, d'où cet adage " Ich habe keine Frisur, aber ich liebe Natur ".

En effet, j'ai une sainte horreur d'uriner dans des toilettes d'intérieur. J'ai besoin de grands espaces pour assouvir mes besoins naturels. C'est la raison pour laquelle je me suis fabriqué une pissotière champêtre.      J'ai trouvé cette "vasque" de pensionnat à Bel Air, une ancienne communauté hippie, sise à Kergrist-Moëlou dans les Côtes d'Armor.

Cette ancienne fontaine gisait dans un sous-bois parmi les branches mortes et les détritus rouillés qui par le passé devaient être des appareils ménagers et autres automobiles apparentées à la 2  CV. Lorsque je l'ai aperçue en partie recouverte de feuilles mortes, j'ai eu un flash : Ouah , une pissotière pour mon jardin !!!

En moins de temps qu'il en a fallu à Marcel Duchamp pour transformer son urinoir en Fontaine , je décidais en un éclair de redonner vie à cette fontaine en la transformant en Urinoir. Je libérais l'objet du délire de son manteau hivernal et tenta de le mettre dans mon véhicule. Cette fontaine de fonte apparemment anodine pesait son poids, pire qu'un cheval mort ! Entre nous, je préfère couler un bronze que  soulever de la fonte ! PICT0255

Arrivé à la maison, je l'ai installée au fond du jardin, face au marais, j'ai creusé un trou (avec une tarière) celui-ci communique directement avec le tas de compost qui se trouve à proximité. Comme ça, rien ne se perd.

En guise de chasse d'eau, un arrosoir constamment rempli d'eau de pluie permet de rincer la vasque.

Quel bonheur d'uriner au grand air. Et comme disait Pierre-Thomas-Nicolas HURTAUT : " Pisser sans péter, c'est aller à Dieppe sans voir la mer".

D'où la nécessité d'avoir des pissotières en extérieur.

Je me sens si bien au fond du jardin; je pense souvent à Alphonse Allais qui disait : " si j'en avais les moyens , je pisserais tout le temps "

DSCN2247

Posté par bouineur du cru à 23:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]

03 novembre 2008

La culture de la Patate contre la Française des Boeufs

Dans  ce message au titre pour le moins énigmatique seront convoqués : Pierre Sansot, Ricet Barrier, Oscar Wilde, John Coltrane, André Le Nôtre, Dick Annegarn, et François-Marie Arouet. Avouez que ça donne envie d'en savoir plus !!

Belle_de_Fontenay

Non, non, je ne vais pas vous entretenir de la troisième production agricole Batave. Je lance ici-bas un cri d'alarme contre un des moyens de décérébration de nos concitoyens , comment  on alienne les esprits ?    La Rome Antique avait trouvé un slogan imparable "... du pain et des jeux...". Au XXI ème siècle, l'homme n'a guère évolué , s'il ne mange pas toujours du bon pain à chaque repas, il a en l'occurence des jeux à portée de main ; partout où notre semblable déambule, il sera attiré par ces jeux que proposent les journaux, télévisions, radio, PMU, Internet, bar-tabac, loto, casino, tombola, concours de Belote ...etc. Ceci l'empêche de penser à sa triste condition de consommateur à tout crin. Sachant qu'un vulgum pecus n'a qu'une chance sur 19 millions de gagner au loto, on ne s'étonne pas que l'Etat Français se fasse des couilles en or avec l'argent des contribuables. Les jeux de hasard sont devenus le véritable opium du peuple. Pourquoi   " les gens de peu " comme les désigne Pierre Sansot se résigneraient à avoir des plaisirs onéreux comme loisirs ?

patate_1

Il existe tant d'autres bonheurs à portée de main comme les plaisirs gratuits chantés par Ricet Barrier. Mais le plaisir semble tabou dans notre civilisation judéo-chrétienne, à moins qu'il rapporte du fric.

Prendre son pied demeure un luxe. Mais quand le plaisir (de jouer) devient addiction, nous avons du souci à nous faire pour les futures générations. Pour paraphraser Oscar Wilde , j'ajouterai , "le travail est une plaie pour les classes qui jouent".

Deux choix s'offriront aux plus atteints : les Débiteurs Anonymes ou les psy.

Revenons au plaisir : il revêt bien des formes ; le plaisir de vivre tout simplement, donner du plaisir, plaisir des sens, de l'esprit, paroxysme du plaisir, marchande de plaisir, plaisir d'offrir joie de recevoir...etc

Il y en a des simples comme boire une bonne bière à l'ombre d'un chêne centenaire, nager nu dans la mer pendant la période des Saints de Glace, écouter l'intégrale de Favorite Things soit 13 mn 41 s,  du John Coltrane au sommet de son art, regarder un enfant jouer au fond patate_2du jardin...

Et la culture de la patate... quel est le fil conducteur me direz-vous ?

Admettons le jardinage comme jeu, pas banal mais original. Au lieu de miser de l'argent, on engage une vulgaire pomme de terre. Il suffit de la planter et au bout de 180 jours environ, votre mise de fond est multipliée par 7,8,9 voire 10 fois.

Ce n'est pas à la Bourse où on va voir ses gains autant multipliés, pas plus qu'à la Française des Jeux. Alors puissent tout ses joueurs de grattage et autres fadas du hasard lire mes propos afin d'améliorer leur quotidien, les recettes à base de patate sont multiples, les variétés sont très nombreuses. Quel plaisir de découvrir une nouvelle variété, de troquer des plants avec sa voisine, d'échanger des recettes. Croyez-moi la patate est un véritable lien social, pensez-y vous autres éducateurs, élus, membres d'associations...

Connaissez-vous la Poutine, célèbre mets de solanacée d'origine Canadien, la recette se trouve sur l'album en  concert des Suprèmes Dindes, un groupe de rock énervé où les femmes sont à l'honneur... je ne vous en dis pas plus.

charlotte

Le jardinage, rien de tel : André Le Nôtre ,fameux jardinier de Louis XIV à Versailles ne disait-il pas "il y a 2 moyens de vider un homme : le plus agréable c'est la femme, le plus sûr , c'est le jardin ". Un autre poête contemporain fais aussi l'éloge du Jardin : Dick Annegarn, " Ah c'qu'on est bien ...dans ce jardin, loin des engins.  Pas besoin de sous pour être bien, pas besoin de vin pour être saôul"

Tout rural que je suis, vous êtes en droit vous citadins de vous moquer de mon idée révolutionnaire , diantre gentils urbains, sachez qu'au Kenya, les populations déhéritées vivant en ville cultivent leurs légumes dans des sacs plastiques remplis de terre  accrochés aux fenêtres des immeubles. Alors pourquoi n'en ferais tu pas autant pour agrémenter ton menu quotidien .   

patate_3

" CULTIVE TON JARDIN " disait un polémiste de genie nommé Voltaire.

Dans l'ordre d'apparition à l'écran, vous aurez reconnu La Belle de Fontenay, la Corne de Gatte, la Désirée, la Charlotte et l'English Queen.

            

Posté par bouineur du cru à 22:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]